Valeurs

Plaintes et aversions des enfants avec les menus scolaires

Plaintes et aversions des enfants avec les menus scolaires


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Nous parlons toujours de l'importance d'une alimentation saine et équilibrée pour les enfants, de l'importance de l'hygiène alimentaire pour éviter les maladies et même ainsi, nous continuons à recevoir des plaintes et des nouvelles sur les menus scolaires, sur le manque de qualité des aliments qu'ils servent. enfants à l'école.

Il n'y a pas une année que ma fille, ainsi que ses amis qui vont dans la même école ou dans une autre, n'arrêtent pas de se plaindre de la nourriture qu'ils servent dans leur école. Au début de la Primaire, ils venaient leur dire qu'on leur servait des purées de légumes froides, du poisson avec des os et même du San Jacobo aussi dur que des semelles de chaussures. J'ai fait plusieurs plaintes mais en vain.

Je ne comprends pas très bien pourquoi nous payons si cher les menus scolaires, environ 5 euros par repas, et que les enfants continuent de se plaindre de choses aussi fondamentales que la qualité, la température, la sécurité, le soin et l'hygiène des aliments. La restauration ne sera-t-elle qu'une pure affaire?

À une occasion, une entreprise de restauration qui desservait une école maternelle et primaire a été sanctionnée avec près de 8 mille euros, dans le menu enfant de laquelle ils étaient trouvé des larves de vers.

L'entreprise, nommée Ibagar, a allégué que les larves provenaient d'un piment non traité, dans lequel aucun pesticide n'avait été utilisé et qui n'offrait donc aucun type d'intoxication puisque la nourriture était servie à plus de 80 degrés. S'il vous plaît, si ma fille m'a déjà dit que dans sa salle à manger, il y a des jours où les enfants se plaignent que la nourriture sent et a mauvais goût, et que même le gardien de la salle à manger leur pardonne s'ils ne la mangent pas ...

J'ai entendu parler de tout sur les cantines scolaires. Si des plumes se retrouvent dans les cuisses de poulet, des poils dans les soupes ... Et je me demande: combien de temps cela va-t-il continuer? Pourquoi la nourriture servie aux enseignants est-elle différente? Ne serait-il pas bien de commencer à lutter contre l'obésité infantile là-bas?

Quand il s'agit de nourrir les enfants, il ne s'agit pas seulement de présenter un menu varié apprécié des nutritionnistes. Nous avons le droit, et pas seulement pour ce que nous payons, d'exiger que nos enfants mangent des aliments bien traités, soignés et servis. Je ne pense pas que les parents, comme moi, laissent leurs enfants à la salle à manger simplement parce qu'ils le veulent, mais par nécessité. Par conséquent, depuis ce petit coin, je demande aux entreprises, ainsi qu'aux autorités compétentes, de mieux surveiller ce qu'elles mangent et la façon dont nos petits mangent. Et que nous recevions plus d'informations sur le processus suivi de la cuisine jusqu'à ce que la nourriture soit servie aux enfants.

Vous pouvez lire plus d'articles similaires à Plaintes et aversions des enfants avec les menus scolaires, dans la catégorie hygiène enfant sur site.